En attendant Bojangles, de Olivier Bourdeaut

Un livre phénomène bardé de prix littéraires ! Vous n’avez pas pu passer à côté de « En attendant Bojangles » de Olivier Bourdeaut. Une couverture rétro à souhait, un véritable page-turner et de l’émotion : c’était le cocktail détonnant de la rentrée littéraire de janvier 2016.

en-attendant-bojangles-223x330

Installez vous confortablement pour découvrir ce livre qui est une petite pépite qui vous remuera les tripes à coup sûr ! (et ça en vaut la peine !)

On retrouve ici le sens du rythme et de la prose imagée de « l’Écume des jours » de Vian, et la légèreté du désespoir de « Tendre est la nuit » de Fitzgerald. À l’instar des deux classiques, « En attendant Bojangles » se lit comme une belle histoire d’amour fou.
Léonard Billot, Les Inrockuptibles.

De quoi ça parle ?

« En attendant Bojangles », c’est un couple : Louise et Georges. Tous deux ont un fils, d’ailleurs c’est lui qui nous raconte leur l’histoire dans ce roman très court mais intense.

Ces deux originaux dont la première rencontre est déjà un évènement en soi ont construit un mode de vie bien à eux. Louise est un phénomène, une personnalité, rien ne lui résiste, rien ne lui fait peur, elle se joue en permanence des codes de la société. Georges et un pince sans rire, qui adore raconter des histoires rocambolesques et qui appelle sa femme par un nouveau prénom tous les jours.

Toute leur vie n’est que fête, joie, et frasques en tout genre. Leur fils s’épanouit dans ce milieu atypique bien loin du fonctionnement « traditionnel » de la société et du milieu scolaire dans lequel il peine.

Il passe une grande partie de son enfance à regarder ses parents danser et faire la fête avec leurs amis sur l’air de « Mr Bojangles » de Nina Simone qui tourne et tourne sur la platine vinyle.

17de92a713edfd9f3c320be8273b23f7.jpg

Tout est prétexte à s’amuser, d’un  château en Espagne à leur appartement envahit de plantes et occupé par Mme Superfétatoire, le lecteur se laisser emporter dans ce tourbillon perpétuel.

Mais « En attendant Bojangles », c’est aussi et surtout l’histoire de Louise, une femme totalement loufoque, envahie d’une étrange et incroyable énergie mais qui cache des fêlures, qui la tirent tout doucement vers la folie.

Et l’écriture dans tout ça ?

Le style est enlevé, léger, ce qui colle parfaitement avec le côté éthéré du récit et surtout de Louise. L’auteur manie à merveille les adjectifs pour leur donner une puissance évocatrice. Nait alors dans notre esprit des images colorées, de la musique, du bruit, des festivités, telles que les vivent Louise et Georges.

Les personnages sont diablement attachants. Pas de superflu dans ce récit. On va à l’essentiel et c’est même dommage tant on aurait aimé rester encore un peu plus avec eux.

Les chapitres courts laissent à peine le temps au lecteur de reprendre haleine avant de replonger dans un destin que l’on sent tragique.

Qu’est-ce que j’en pense ?

J’ai adoré le côté fantaisiste et doucement extravagant de ce roman. On ne sait jamais ce que vont tenter les personnages et leurs actions nous étonnent et nous émeuvent.

Le livre n’a pas fait long feu puisqu’en une heure de temps il était lu !

« En attendant Bojangles » est un véritable coup de cœur. Il rassemble tout ce qu’on peut attendre d’un livre qui va vous marquer : une histoire d’amour exceptionnelle, des aventures rocambolesques, et un drame que l’on sent poindre mais contre lequel, tout comme Georges et son fils, on cherche à empêcher de toutes nos forces.

En bref, un battage médiatique, selon moi, plus que justifié. Je vous encourage sans mesure à découvrir ce récit.

Pour les plus curieux et vous donner l’eau à la bouche, vous pouvez lire les premières pages ici.

5/5

Almonds02Almonds02Almonds02Almonds02Almonds02

Publicités

4 réflexions sur “En attendant Bojangles, de Olivier Bourdeaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s