Quoi qu’il arrive, de Laura Barnett

J’ai eu l’occasion via NetGalley de lire « Quoi qu’il arrive » de Laura Barnett. Ce livre est sorti en avril 2016 et nous promet une comédie romantique basée sur les « Et si ».

9782365691567.JPG

C’est l’histoire de deux êtres : Eva et Jim. Ils sont faits l’un pour l’autre, le lecteur le sait, mais eux ? Et face à la vie, à ses évènements et obstacles qu’elle nous fait rencontrer, comment réagiront-ils ?

De quoi ça parle ?

Au début du récit, nous faisons la connaissance d’Eva, jeune étudiante, qui fréquente un certain David, promis à une brillante carrière d’acteur. Et puis, un jour, alors qu’Eva est en vélo et se rend à un cours, un chien surgit devant les roues de son vélo. Dans cette même rue, au même moment, Jim, lui aussi étudiant.

C’est là que les différentes versions du roman vont prendre tout leur sens car à partir de ce tout petit instant, tout peut changer.

Il va donc y avoir trois versions de la même histoire qui vont nous être contées tout au long du roman :

  • Version 1 : on se rencontre, coup de foudre, on quitte tout mais après…
  • Version 2 : la rencontre n’a pas lieu, chacun va vivre sa vie de son côté, jusqu’au bout ?
  • Version 3 : l’entre-deux, on se cherche sans se trouver, jusqu’au jour où ?

Et l’écriture dans tout ça ?

L’écriture de Laura Barnett est fraiche et enlevée. Je n’ai pas spécialement eu de coup de cœur pour sa plume mais sa façon d’écrire sert son récit et c’est ce qui importe finalement !

_20160718_165602

Concernant la structure du livre, les versions se succèdent les unes après les autres. A chaque chapitre, le lecteur attaque une version différente. C’est toute l’originalité du roman mais aussi sa petite faiblesse selon moi. Car si l’idée de départ de voir évoluer les personnages selon différentes versions est carrément bonne et novatrice, son traitement m’a un peu perdu.

En effet, les versions ne se succèdent pas toujours dans le même ordre (par exemple on a V1, V2, V3 plusieurs fois de suite, puis tout à coup V2, V1, V3). Il faut donc une certaine concentration pour continuer à suivre les différents récits.

_20160718_165505

Toutefois, cela vaut vraiment le coup de s’adonner à ce petit exercice de gymnastique intellectuel, ne serait-ce que pour continuer à suivre les destins d’Eva et Jim ! Il faut le souligner : ce livre a un coté addictif !

Qu’est-ce que j’en pense ?

Au début du roman, on pourrait presque penser que les 3 versions sont des mondes parallèles. Il y aurait donc 3 scénariis, et 3 vies différentes. Mais plus la lecture avance, plus surgissent des invariants. Certaines choses, quels que soient les choix des personnages, ne changent pas et se produisent dans les trois versions.

Ce roman m’a fait penser à certains moments au roman Cloud Atlas, de David Mitchell (il existe aussi un superbe film du même nom, que je vous conseille d’ailleurs de regarder !), où des personnes sont liées, quoi qu’elles fassent, à travers le temps, les âges. « Quoi qu’il arrive » aborde le même sujet mais de manière plus contemporaine.

Je ne vais pas vous le cacher, il s’agit par contre d’un livre difficile, les personnages sont ballotés par les vicissitudes de la vie et font face à des situations toutes plus pénibles les unes que les autres et-ce, quelles que soient les versions. Ne vous attendez donc pas à un livre feel-good. Il s’agit plutôt un roman de vie avec ses erreurs, ses joies et ses errements.

C’est un livre qui fait avant tout réfléchir sur nos choix et la façon de mener notre vie.

Y-a-t-il un destin ? Peut-on agir sur celui-ci ?

Quoi qu’il arrive, se retrouve-t-on ?

4/5

Almonds02Almonds02Almonds02Almonds02

Je remercie les Editions Les Escales et NetGalley de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Advertisements

2 réflexions sur “Quoi qu’il arrive, de Laura Barnett

  1. Je me retrouve beaucoup dans ton avis même si au final, j’ai été moins enthousiaste que toi à cette lecture.

    C’est une bonne chose que tu interpelles le futur lecteur sur le fait que ce n’est pas un roman feel-good. Quand je l’ai reçu : que ce soit par le résumé ou par la couverture, c’était l’impression que j’en avais [en tous cas, d’un livre léger]. C’était justement ce dont j’avais besoin à ce moment-là. Alors, quand j’ai vu comment se déroulait et la difficulté que j’avais pour m’y retrouver dans l’ordre des versions, j’ai déchanté !

    Néanmoins, je trouve que c’était un bon livre. Il faut juste savoir à quoi s’attendre pour mieux l’apprécier.

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que la couverture et la quatrième de couverture trompent un peu sur le type de livre je trouve. Moi aussi je m’attendais à un livre feel good lors de sa sortie. Heureusement j’ai lu des critiques sur des blogs qui m’ont fait comprendre qu’on en était loin ! Du coup je comprends tout à fait que tu n’aies pas été si enthousiaste, surtout si ce n’était clairement pas, pour toi, la période propice à ce type de lecture. Merci de ton passage sur le blog en tout cas !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s