L’immeuble Yacoubian, de Alaa El Aswany

Première incursion dans la littérature égyptienne avec « L’immeuble Yacoubian » d’Alaa El Aswany sorti en 2006 chez Actes Sud. Ce livre a beaucoup fait fait parler de lui : grand succès dans le monde arabe, traduit en plusieurs langues, et adapté en film (que je n’ai d’ailleurs toujours pas vu !).

_20160508_214321.JPG

J’ai effectué cette lecture en commun avec Charlitdeslivres. Je vous invite d’ailleurs à aller voir sa chronique ici. Chronique que j’ai d’ailleurs résisté à aller lire avant d’avoir entièrement terminé ma lecture !

Parce que oui, j’ai mis beaucoup de temps à lire ce roman. Non pas qu’il soit mauvais, loin de là, mais j’ai été happée par le quotidien et la lecture y a perdu sa place pendant quelques semaines (vous savez, la fameuse panne de lecture dont tout le monde parle…)

Car qu’on se le dise, « L’immeuble Yacoubian » est une petite pépite littéraire !

De quoi ça parle ?

« L’immeuble Yacoubian » nous raconte l’histoire ou plutôt la vie d’égyptiens, au début des années 1990, qui habitent tous dans un même immeuble (le fameux Yacoubian du titre, qui d’ailleurs existe réellement ! ).

Dans cet immeuble, on croise une galerie de personnages hauts en couleurs : Hatem, un homosexuel qui doit se cacher dans une société qui n’accepte pas sa différence ; Taha, un jeune homme qui rêvait de devenir policier mais dont les rêves, contrariés par le système, vont mener vers l’islamisme ; Zaki un vieil homme d’affaires, figure de notable, qui se démène dans une société toujours mouvante ; Boussaïna qui se débat entre la tradition et sa volonté de survivre, de vivre et d’être enfin respectée en tant que femme ; ou encore Hajj Azzam, homme d’affaire quelque peu véreux, qui tente de tirer parti de tout ce qui passe à sa portée entre corruption et règlements de comptes. Et encore d’autres que je vous invite à aller découvrir !

_20160508_175239

De chapitre en chapitre, les points de vue s’alternent et les histoires deviennent tantôt tragiques, tantôt heureuses, tantôt pleine de questionnements et de tristesse. C’est un plaisir de suivre chaque personnage et de le laisser nous raconter son existence.

Chacun dépeint ainsi à sa façon l’Égypte et nous donne à voir une facette de celle-ci. En ce sens, l’immeuble est le reflet plus ou moins heureux de la société égyptienne.

Et l’écriture dans tout ça ?

Il s’agit du premier roman de l’auteur mais à vrai dire, cela pourrait aussi bien être son troisième ou quatrième. L’écriture est soignée, proche d’un certain registre classique à certains moments, notamment de par ses descriptions léchées.

Toujours au plus près du réalisme, Alaa El-Aswany n’a pas son pareil pour décrire les sentiments et autres tempêtes intérieures qui agitent ses personnages.

Alaa El-Aswany sait également comment secouer le lecteur, l’interloquer, le faire réagir : ses propos peuvent parfois être crus mais sans que cela tourne au vulgaire.

Qu’est-ce que j’en dis ?

Véritable critique de la société égyptienne, « L’immeuble Yacoubian » nous permet de partir à la rencontre de ceux qui vivent l’Égypte au quotidien. Leurs maux, leurs haines, leurs amitiés, leurs amours, leur foi, rien ne nous est caché.

Point de jugement ici, l’auteur sait se faire tout petit derrière ses personnages et nous les livre tels qu’ils sont. Pas de procès d’intention de sa part, mais une grande liberté laissée au lecteur, qui se forge ainsi son propre avis avec toutes les cartes en main (ou presque).

« L’immeuble Yacoubian » nous ouvre sur une autre société que la nôtre avec le poids de ses traditions, de ses coutumes, ses non-dits.

Je vous conseille fortement ce livre si vous souhaitez mieux comprendre la société égyptienne ou bien tout simplement partager des tranches de vie avec des personnages qui ne sont ni blancs, ni noirs mais rassemblent toute la palette de gris que recouvre la vie.

5/5

    Almonds02Almonds02Almonds02Almonds02Almonds02

En petit bonus : la bande-annonce du film tiré du livre.

Publicités

3 réflexions sur “L’immeuble Yacoubian, de Alaa El Aswany

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s