Et si on parlait de bibliothèque ?

Ma petite histoire avec la bibliothèque ou comment revenir en enfance

Ces endroits magiques, cavernes d’Ali Baba littéraires, qui renferment parfois des trésors insoupçonnés !

prague-library-980732_960_720
Bibliothèque de Prague

La bibliothèque, un endroit qui m’a toujours fait rêver depuis ma plus tendre enfance. La bibliothèque, c’était tous les mercredis. On y allait en famille, avec ma mère et ma sœur. Lorsque j’entrais dans le lieu plein de promesses, mon regard s’illuminait : je pensais déjà à tous les livres qui n’attendaient que moi.

Quel bonheur de flâner dans les rayons, de repérer un livre par sa couverture, sa tranche, de le sortir, d’être émerveillée, intriguée par sa quatrième de couverture. Et puis le feuilleter un peu, juste pour voir…

Remplir le petit sac apporté avec le nombre de livres maximum. « Mais oui, j’aurai le temps de tout lire d’ici la date de retour ! ».

Rester encore un peu, s’asseoir au sol, lire et oublier le temps qui passe…

Et en 2014, bien tardivement il est vrai, j’ai renoué avec la bibliothèque, en tant qu’adulte cette fois. L’opportunité était très belle : à deux rues de chez moi, une bibliothèque.

J’ai poussé la porte en ce mois de juillet 2014, l’endroit était calme, reposant, rempli de la présence des livres. Et là, j’ai retrouvé toutes ces sensations de mon enfance. La bibliothèque : serait-ce ma madeleine de Proust ?

La bibliothèque aujourd’hui : pouvoir lire sans contraintes (ou presque) et découvrir le plaisir de lire là où on ne l’attendait pas

La bibliothèque à côté de chez moi est petite, je pourrais la qualifier de cosie, mais elle recèle un fonds très diversifié !

Fini le temps des bibliothèques où les livres sentaient le moisi, où le fond, très peu mis en valeur, était renouvelé au petit bonheur la chance !

Stuttgart, Bibliothèque, Blanc, Livres, Planchers
Bibliothèque de Stuttgart

Les bibliothèques publiques actuelles sont parfois gérées par les communes, mais la plupart du temps elles s’insèrent dans un réseau beaucoup plus large qui peut recouvrir une agglomération ou bien une communauté de communes par exemple.

Ceci leur donne la possibilité d’acquérir des nouveautés à la fois en romans, BD, beaux livres, et livres audios (ringards il y a 15 ans, ils connaissent un regain de popularité actuellement). On y trouve aussi des comics, mangas et même des liseuses électroniques (e-reader) qui peuvent être emportées chez soi pour bouquiner tranquillement un e-book (livre numérique).

Jeune Fille, Lecture Détente, Irex, Iliad, E Book
Exemple d’une liseuse électronique

Certaines offrent également la possibilité d’emprunter des CD ou  des DVD.

Pour une somme très modique à l’année (5 euros à 38 euros pour la Bibliothèque Nationale de France par exemple), vous pouvez emprunter un nombre que je trouve assez conséquent de documents ! Pour ma part il s’agit de 15 !

Je vois déjà les rabats-joies intervenir : « oui, mais la durée de prêt est courte » et « il faut toujours penser à ramener les livres à temps ». C’est vrai que, parfois, lorsque comme moi, on remplit son petit sac avec 15 livres de toutes sortes, il est bien difficile de tenir le délai de 3 semaines d’emprunt que propose la bibliothèque. Malgré tout, en jonglant avec les possibilités de prolongations, j’arrive toujours (ou presque !) à terminer mes lectures !

Et puis parfois, un livre ne me plait pas, il suffit juste de le rendre à son rayon et pas de dépenses inutiles ! La rencontre ne s’est pas faite, pas la peine d’insister !

Il m’est arrivé aussi, par curiosité, d’emprunter certains livres que je ne comptais pas acheter (livres trop médiatisés par exemple) : ce fût parfois d’immenses déceptions (ouf, un achat évité !) ou bien d’excellentes découvertes (finalement je fonce l’acheter celui-là !).

D’autres fois encore, je me laisse porter, comme quand j’étais enfant par un dessin, une image, les quelques mots imprimés en quatrième de couverture. Je ne connais ni l’auteur, ni le livre et pourtant, c’est une agréable surprise !

Je vous invite à pousser la porte de la bibliothèque qui se trouve peut-être à deux pas de chez vous, vous pourriez bien être étonné !

Bodegones, Livre, Lecture, Couleur, Nature Morte

Publicités

13 réflexions sur “Et si on parlait de bibliothèque ?

    • Merci pour ton retour ! J’adore écrire ce type de petit article sur mon blog. Il n’y aurait jamais assez de mots dans notre langue pour décrire ces superbes après-midis de mon enfance en tout cas !

      J'aime

  1. C’est exactement ça! Nous nous y allions en famille le samedi, et comme avec mon frère et ma soeur nous n’avons pas une si grande différence d’âge finalement, on revenais avec une trentaine de livres pour enfants en plus de ceux empruntés par ma mère… Je pense que ça fait partie de mes plus beaux souvenirs, ceux que je veux absolument transmettre à mes futures enfants et à mes neveux quand ils seront en âge! Très bon article qui éveille beaucoup de souvenirs!

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ton commentaire. J’aime aussi énormément me remémorer ces moments si précieux. J’espère également transmettre cela à mes enfants et partager ces instants si particuliers avec eux !

      J'aime

  2. J’aime aussi énormément les bibliothèques! J’y passerais des heures! Ce sont des endroits merveilleux, pour moi! Et c’est vrai que j’ai découvert beaucoup d’auteurs et eu beaucoup de coups de coeur en empruntant des livres que je n’aurais pas osé acheter.
    Merci pour cet article!

    Aimé par 1 personne

  3. Je te rejoins complètement sur ce que tu penses des bibliothèques. « Oui, oui, je prends 15 livres, ne vous inquiétez pas… » 😀 , et je suis aussi comme toi, j’ai emprunté des livres « hyper médiatisé » juste pour voir, et pour la plupart, j’étais contente de ne pas les avoir achetés!
    Il m’arrive aussi d’acheter des livres que j’ai adoré, je suis frustrée de ne pas les avoir et je les ai tellement aimé qu’il faut que je les ai! Comme « Room », « Kinderzimmer »… 🙂

    Petite, j’étais constamment à la bibliothèque, c’était facile, elle était à 5 minutes à pied de mon domicile. Ensuite, je n’ai plus pris le temps et ça me manquait.
    Depuis un an, je suis inscrite à la bibliothèque proche de mon lieu de travail et c’est le rêve! 🙂 j’y passe toutes les semaines (d’ailleurs les bibliothécaires commencent à me reconnaitre!). J’adore y passer du temps, emprunter les nouveautés, les coups de coeur, et puis si je n’aime pas, tant pis, je rapporte, pas de culpabilité!
    Et cette semaine, je l’ai fait découvrir à mes élèves (adultes en remise à niveau en français) et plusieurs d’entre elles se sont inscrites :-).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s